Archive dans janvier 2021

Freelancing : de plus en plus d’adeptes

Au cours de la dernière décennie, le freelancing a attiré de plus en plus de passionnés, aussi bien en termes d’indépendance que de liberté. Désormais, le freelancing connaît une véritable expansion. Ceci est une conséquence directe de la crise du Covid-19. Le travail indépendant est non seulement une solution contre le chômage, mais aussi une réponse à la demande des entreprises.

Le freelancing s’installe dans le monde du travail

Le marché du freelancing a une influence croissante sur le marché du travail. En effet, de plus en plus d’entreprises font confiance aux freelances. S’appuyer sur des indépendants pour des tâches temporaires leur offre plus de flexibilité. Ils peuvent ainsi renforcer leur équipe. Indépendantes, pigistes, freelances, entrepreneur, les confusions entre ces différents noms sont récurrentes.

Les freelances sont des personnes qui n’ont pas d’actifs commerciaux, d’immobilisations ou de licences spécifiques pour les professions conventionnelles. La plupart du temps, ils sont issus de l’industrie numérique et agissent en tant que consultants indépendants, chefs de projet, développeurs, etc.

Par ailleurs, bon nombre d’indépendants ne sont plus aussi isolés qu’avant. Au cours des dernières années, des espaces de bureaux partagés ont vu le jour. Ces centres accueillent des freelances. Ils offrent des espaces de travail adaptés ainsi que la possibilité de partager leur expérience entre eux. Le freelancing s’agrandit ainsi en réunissant des professionnels dans un même lieu avec des services communs.

Le freelancing et les entreprises

La culture d’entreprise et la culture du freelancing se développent désormais avec leurs propres normes et mentalités. Les freelances ne sont plus une alternative aux contrats à durée indéterminée, mais plutôt des professionnels matures. Ils sont en effet plus considérés à leur juste valeur.

De plus, les entreprises se tournent de plus en plus vers les travailleurs indépendants en leur offrant des postes. C’est le cas du chef indépendant qui est en charge de la gestion des freelances dans certaines entreprises. Il s’occupe du recrutement, des contrats et de leur intégration entre autres. Les processus d’intégration, de départ des employés et des consultants indépendants ne sont pas les mêmes que ceux des contractuels. Quelle que soit la taille de la société, le freelancing est donc une alternative.

En outre, les freelances gèrent leurs horaires, leur autonomie et leurs tâches à accomplir. En identifiant correctement les besoins des freelances, les entreprises peuvent mieux répondre à leurs besoins. Il faut souligner que la demande pour certaines expertises est élevée et que l’entreprise n’est pas toujours en bonne position. Par conséquent, afin d’attirer les meilleurs consultants indépendants, elle doit mettre en évidence les avantages qu’elle leur offrira. Pour en apprendre davantage sur les mutations du freelancing dans le monde du travail,  cliquez ici .